La vie et les villes multilingue(s)

Pour moi, une grande joie de ma vie à Londres, c’est d’habiter une ville multilingue. Juste ce matin, pendant mon voyage quotidien au bureau, j’ai entendu 5 ou 6 langues autre que l’anglais, dans le Tube et dans les rues. Les langues changent d’un quartier à l’autre – dans le sud-est de Londres, j’entendais beaucoup de langues africaines et il y a aussi des communautés chinoise et vietnamienne là-bas. A Chiswick, c’est plutôt des langues européens. Cette carte montre très clairement la diversité des langues à Londres et (ce que je trouve le plus intéressant) les regroupe par “famille”.

A partir de mars de l’année prochaine, je vais me retrouver dans une autre grande ville avec une diversité linguistique, c’est-à-dire Melbourne, Australie. C’est assez connu que Melbourne héberge des grandes populations d’origine grecque et italienne. Mais selon ces chiffres, presqu’un tiers de la population de la ville parle une langue autre que l’anglais chez eux. Certes c’est en grande mesure du aux étudiants étrangers, mais pour moi, c’est une grande avantage de Melbourne face aux autres villes australiennes. Vive la diversité linguistique!

Leave a Reply